« L’affacturage 2.0 : un mode de financement approuvé par les chefs d’entreprises »

Jugée contraignante et longue à mettre en place, les PME françaises sont encore réticentes à avoir recours à une solution d’affacturage. Cependant, l’arrivée sur le marché de nouvelles plateformes de rachat de facture de façon totalement dématérialisée contribuent à rendre cette solution de financement court-terme de plus en plus agile et facile d’utilisation.

Retour d’expérience :

En raison de délais de paiement de la part de leurs clients dépassant régulièrement le seuil de 60 jours, l’entreprise « Les Jules » recherchait un financement court terme pour améliorer son besoin en fonds de roulement. Ils ont alors décidé de sauter le pas et ont eu recours à l’affacturage en ligne …

Les Jules est une société qui propose un service de bricolage et de maintenance de bureaux. Elle compte plus de 1000 clients et elle accompagne les professionnels dans la maintenance de 1er niveau de leur espace de travail dans toute la France, depuis 2009. Le principe est d’externaliser la prestation afin de proposer un service d’hommes formés et réactifs. La société compte une vingtaine de salariés et souhaite s’étendre progressivement à travers toute la France.

Pour toutes ces raisons, la société a décidé de faire appel à Finexkap pour libérer sa trésorerie et continuer à faire croitre son activité en se concentrant sur son cœur de métier.

Délais de paiement : l’affaire de tous

Malgré une diminution des gros retards de paiements en France,
l’année 2016 a enregistré une recrudescence des petits retards.
Or, ce sont ces derniers qui sont particulièrement toxique pour les petites entreprises comme « Les Jules » car elles manquent de fonds propres et n’arrivent plus à se faire financer par les banques, se retrouvant dans un situation critique où elles ne peuvent plus honorer leurs propres engagements. Même si la solution tend à s’améliorer depuis la loi de modernisation de l’économie et la dénonciation des entreprises sanctionnées dans le cadre de la politique du « Name & Shame » instaurée par Emmanuel Macron en 2016, un quart des faillites en France est toujours dû au non-respect des délais de paiement.

Heureusement, des solutions parfaitement adaptées aux besoins des PME existent et la solution mise à l’honneur pour la diminution des retards de paiement est celle de la dématérialisation des factures.

L’objectif : répondre à un besoin ponctuel ou récurrent de trésorerie en utilisant une solution simple et sans engagement ».
Pour financer son besoin de trésorerie, la société « Les Jules » a décidé de recourir à l’avance de trésorerie adossée à des factures clients avec Finexkap. Une solution simple qui lui a permis de céder plusieurs factures sans contraintes d’engagement ou de volume. Une fois sa demande acceptée, une simple signature électronique lui permet d’accepter l’offre faite par Finexkap et de recevoir sous 24h le financement nécessaire à la poursuite de son activité, sans frais d’inscription, ni frais annexes.

Tous les outils modernes et digitaux convoqués pour bouleverser les habitudes en matière d’avance de trésorerie.

« Finexkap nous répond en 48h sur chacune des demandes de financement que nous lui soumettons. Délais court que nous obtenons notamment grâce à la mise en place d’échanges 100% dématérialisé dans la cession de nos factures ».

Les Jules peut désormais se concentrer sur le développement de sa société en toute liberté grâce à l’affacturage 2.0.
Finexkap fait notamment partie des nouveaux acteurs qui révolutionnent le marché de l’affacturage online.