Vous allez être surpris : l'affacturage, combien ça coûte ?

Le factor tire l'essentiel de sa rémunération de la commission d'affacturage.

Exprimée en pourcentage du chiffre d'affaires (TTC) confié au factor, " elle est rarement inférieure à 0,20 % pour une PME, et peut dépasser 1 %, fait remarquer un courtier. De plus, le factor impose dans son contrat un minimum forfaitaire annuel, qui est dû à partir du moment où l'entreprise commence à travailler avec lui ".

La commission est calculée selon quatre critères :

  • le volume de créances cédées,
  • la taille moyenne des factures,
  • le secteur d'activité de l'entreprise et,
  • la qualité de sa clientèle.

D'où l'importance des variations.

Pour donner une idée des ordres de grandeur, citons l'exemple de deux PME interrogées au cours de cette enquête : l'une, qui réalise 10 millions d'euros de chiffre d'affaires, paie une commission d'affacturage de 0,55 %, avec un minimum forfaitaire de 44 000 euros par an.

L'autre (beaucoup mieux lotie !), dont le chiffre d'affaires est de 21 millions d'euros, acquitte une commission d'affacturage de 0,20 %, avec un minimum forfaitaire annuel de 23 000 euros. A ce coût s'ajoute la commission de financement, qui rétribue les avances de trésorerie consenties à l'entreprise à un coût approximativement identique aux taux des crédits bancaires à court terme : elle est basée sur le taux de marché Euribor, auquel s'ajoute une marge.

Léa

Léa est Directrice Marketing de Finexkap. Pour répondre aux besoins de ses clients, Léa connait tous les contrats en place pour l'accès au crédit des TPE PME (et pourquoi Finexkap est meilleur !)

Paris