Ce réflexe comptable est essentiel pour les TPE - PME

Si beaucoup de comptables y ont recours, il n'apparait pas toujours comme évident pour les entrepreneurs d’adopter le réflexe lettrage. Pourtant, c'est une opération essentielle pour gagner du temps afin de se concentrer sur son business.

Le lettrage comptable du compte de tiers consiste simplement à associer une facture et son règlement. En recoupant ainsi les opérations comptables, il est possible d’identifier quelles factures sont en attente de paiement.

Pour lettrer ses comptes de tiers, deux solutions : le lettrage manuel et le lettrage automatique.

Le lettrage manuel

Dans le cas du lettrage manuel, le comptable (ou le dirigeant d’entreprise) rapproche lui-même, à la main, les comptes en donnant un code unique à une facture et son règlement. Cette méthode a l’avantage de donner au comptable une meilleure vision sur toutes les factures, mais peut s’avérer très chronophage.

Le lettrage automatique

Plus plébiscité dès lors que le grand livre est tenu de façon informatisée, le lettrage automatique des créances est effectué par un logiciel de gestion. Selon l’outil utilisé, le lettrage peut se faire a priori (le logiciel demande d’entrer un code unique à chaque facture et à chaque règlement) ou a posteriori (le logiciel cherche les similarités entre les opérations pour les rapprocher).
Une solution automatisée permet de gagner un temps précieux et d’obtenir rapidement une vision sur les règlements en attente.

Quelle que soit la méthode que vous privilégierez, il est essentiel d’effectuer le lettrage de vos créances, car c’est le meilleur moyen d’obtenir une vision globale sur les délais de paiement de vos clients.


Peut-être alors réaliserez-vous que ces délais de paiement inhibent votre croissance ? N’attendez plus 60 jours pour recevoir le paiement de vos factures ! Cédez-les sur la plateforme web Finexkap en quelques minutes. Testez votre éligibilité en quelques secondes en entrant simplement le nom de votre société.

LIBÉREZ VOTRE TRESORERIE !